Abuser du bon
Abuser du bon

Smoothie papaye, framboise & banane

Tannés de votre traditionnel bol de céréales du matin? Je vous offre de le pimper avec cette recette de céréales & smoothie pleine de soleil, de vitamine C, d’enzymes et de fruits!

Anne-Marie_ROND

Une recette qui goûte le soleil proposée par Anne-Marie

Je vous propose cette recette parce que j’y tiens: vous devez MASTIQUER votre smoothie pour bien le digérer. C’est un repas un smoothie: il contient toutes les fibres alimentaires des fruits et des légumes pulvérisés. En le versant dans un bol et en y plongeant sa cuillère pour le manger plutôt que le boire, on est rassasié plus rapidement et on peut bénéficier de toutes les vertus de ce déjeuner liquide qui se prépare en un tour de main. Le truc: le faire beaucoup plus épais qu’à l’habitude, pour qu’il ait une consistance de soupe fruitée plutôt que de breuvage. Une nouvelle habitude à essayer et peut-être à adopter!

 

INGRÉDIENTS

 

  • 1/2 banane bien mûre
  • 1/4 tasse de framboises
  • 1/4 tasse de papaye
  • lait de coco ou lait de noix à ajouter selon la consistance désirée
  • garniture selon votre inspiration: granola maison ou du commerce (sucré naturellement de préférence), noix, noix de coco râpée, graines de chanvre ou de chia, petits fruits…

 

PRÉPARATION

 

Placer la demi banane, les framboises et la papaye dans votre mélangeur et ajouter du liquide selon la consistance désirée. On recherche une texture quelque part entre le yogourt et le potage trop épais.

Verser dans un bol et ajouter la garniture qui vous inspire.
MANGER ce bol smoothie à volonté avec une cuillère pour le petit déjeuner ou la collation pick me up j’en peux pu d’après-midi.

 

LA PAPAYE & LE SYSTÈME IMMUNITAIRE

La papaye est une excellente source de vitamine C, ce qui en fait une alliée précieuse au système immunitaire lorsque vient le temps de combattre les virus hivernaux. Elle contient également de la papaïne, une enzyme qui facilite la digestion des protéines. Puisqu’elle est concentrée majoritairement entre l’écorce et la chair du fruit, on l’extrait pour obtenir des niveaux de concentration plus élevés lorsqu’on souhaite l’utiliser à des fins thérapeutiques.