Abuser du bon
Abuser du bon

Méditer

Vous n’êtes pas seul(e): méditer n’est pas facile. Et c’est précisément ce qui en fait son charme et explique ses vertus.

Anne-Marie_ROND

La méditation & Anne-Marie

Méditer n’est pas facile parce que nous sommes coincés dans notre tête, dans notre routine, dans notre horaire. JAMAIS au cours d’une journée quelqu’un vous regardera et vous dira: « Fermes tes yeux, et respire. » Ou « Poses-toi un peu ici. » Rien dans les fondements de la méditation ne fait partie des habitudes de la vie moderne.

Alors il s’agit d’une pratique que l’on doit APPRENDRE ou DÉSAPPRENDRE, selon notre perspective. On s’améliore à la méditation comme on s’améliore à la course à pied: il faut y mettre de la patience et du temps. Il faut s’y atteler entièrement.

 

N’oubliez jamais que méditer demande énormément de courage.

 

On me confie souvent vouloir commencer à méditer. Mais tant d’imprévus se présentent à l’agenda. Et cette peur si présente de se retrouver seul(e) dans sa tête, ou de ne pas être capable… Je vous rassure: nous sommes tous novices et confrontés aux mêmes défis:

  • Au manque de temps de qualité pour méditer
  • À la difficulté à décrocher
  • À l’impossibilité parfois pesante de ne penser à rien
  • À ne pas savoir par où commencer chaque fois qu’on commence une séance
  • Aux bienfaits que nous aimerions aussi puissants après chaque séance
  • Aux peurs qui nous habitent et aux pensées qui nous hantent parfois…

Comme le premier kilomètre. Le premier abonnement au gym. Le premier oeuf cuit dur cuisiné… Il faut bien commencer par la base.

 

RESPIRER. S’ÉGARER. REVENIR.

 

Si c’est vous asseoir qui vous rebute, marchez. Marchez en vous efforçant de vous concentrer sur ce qui est extérieur à vous. Aux fleurs. Aux gens que vous croisez. Au soleil. Aux sensations. Ou cuisinez en tentant de vous laisser guider par vos intuitions. Jardinez en n’ayant aucun résultat en tête. Lorsque vous revenez à vos pensées, ramenez-vous gentiment à ce qui existe. Vos pensées n’existent pas. Le monde dans lequel vous évoluez, oui. La méditation est cet ÉTAT de conscience & de présence. Rien que ça, et tout ça à la fois.

 

Ne vous laissez pas décourager par le hype autour de ce que vous croyez être la méditation.
Faites-en ce que vous voulez. Commencez simplement par vous intéresser à ce que vous êtes lorsque vous êtes pleinement. Et tentez de vous y rendre tranquillement, une respiration à la fois. Un peu plus calme de souffle en souffle.

 

Crédit photo entête : Jorge Camarotti