À Volonté

AvecAnne-Marie
Archambault

juin 2016

Muffins pommes & avoine

Pour l’amour des deux petites pommes qui font pitié au fond du frigo, ces muffins sans gluten et très peu sucrés sont parfaits au déjeuner ou en collation.
Anne-Marie_ROND

Une recette santé proposée par Anne-Marie, coach de santé

 

Des muffins simples, fortement inspirés du livre “La Tartine Gourmande” de Béatrice Peltre. J’ai ajusté pratiquement tous les ingrédients et utilisé ceux que j’avais sous la main, pour une version moins sucrée. 

 

INGRÉDIENTS

  • 2 oeufs (biologiques et élevés en liberté, si possible, pour l’amour des poules)***
  • ¼ de tasse de sucre de coco (IG plus bas) ou de sucre de canne
  • 3 cuillères à soupe d’huile de coco fondue
  • 2 cuillères à soupe de beurre de noix ou de graines (beurre d’amande, tahini, beurre d’arachide, beurre de noisettes)
  • Un filet d’extrait de vanille
  • ¾ tasse de farine (j’ai utilisé les fonds de sacs qui étaient à ma disposition, soit soit ¼ de tasse de farine de coco, ¼ de tasse de farine d’amande, ¼ tasse de farine sans gluten Cuisine Soleil. Aucun problème à utiliser de la farine de quinoa, de riz, de millet, de blé, d’épeautre…)
  • ½ tasse de flocons d’avoine
  • Une pincée de sel
  • 1 cuillère à thé de poudre à pâte
  • ½ cuillère à thé de bicarbonate de soude
  • Cannelle, au goût
  • 2 pommes épluchées et râpées (j’ai utilisé une pomme rouge et une pomme jaune qui faisaient particulièrement pitié dans le fond de mon tiroir de frigo, mais vous pourriez utiliser toutes les variétés de pomme).

*** Vous pouvez également utiliser des « oeufs de chia » pour une version végétalienne, qui sont simplement une mixture d’une cuillère à soupe de graines de chia pour 3 cuillères à soupe d’eau (doubler pour 2 oeufs) qu’on laisse reposer une dizaine de minutes. Je n’ai pas encore fait d’essai, mais d’instinct je ne perdrais pas mon jus de bras à tenter de faire doubler le mélange en étape 2. 

 

PRÉPARATION

  1. Préchauffer le four à 350 degrés.
  2. Fouetter dans un grand bol les 2 oeufs et le sucre de coco pour jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène qui a doublé de volume.
  3. Ajouter l’huile de coco, le beurre de noix et l’extrait de vanille. Fouetter encore quelques fois pour obtenir un mélange homogène. Réserver le mélange.
  4. Mélanger la farine (ou les farines choisies), les flocons d’avoine, la poudre à pâte, la pincée de sel, la poudre à pâte et le bicarbonate de soude dans un autre bol.
  5. Ajouter le mélange sec au mélange d’oeufs et de sucre en prenant bien soin d’incorporer et d’humidifier la farine, sans trop brasser le mélange.
  6. Ajouter les pommes râpées et bien mélanger.
  7. Graisser un moule à muffins avec de l’huile de coco et verser le mélange également.
  8. Garnir les muffins d’un peu de cannelle, de tranches de pommes et/ou de flocons d’avoine.
  9. Cuire environ 25 minutes, ou jusqu’à ce qu’un cure-dents puisse être enfoncé au centre d’un muffin et qu’il en ressorte propre. Les muffins doivent être bien dorés!
  10. Transférer les muffins sur une plaque de refroidissement et attendre 10 minutes, ou jusqu’à ce que les muffins refroidissent. Ils continuent à cuire: il s’agit d’une étape importante pour avoir des muffins parfaits. Soyez patients!
  11. Démouler les muffins et régalez-vous en les tartinant de ma confiture sans cuisson chia & framboises,  d’un beurre de noix, d’une tartinade maison au chocolat, d’une compote de bananes (aka: banane écrasée à la fourchette), de yogourt grec ou de yogourt de noix, ou… comme ça, sur le pouce!

Il est souvent très facile de couper de moitié (ou complètement) le sucre dans les recettes de desserts ou de muffins sans avoir à ajuster la quantité des autres ingrédients. Surtout lorsque les recettes incluent des fruits naturellement sucrés comme des bananes, des dattes ou des pommes. C’est une question d’habitude! Le sucre de coco privilégié dans ma version a un indice glycémique naturellement plus bas que le sucre de canne, ce qui en fait une option intéressante pour les gens qui surveillent leur consommation. Il est effectivement un peu plus cher, mais en s’habituant à en utiliser moins on finit par étirer son sac beaucoup plus longtemps!

À Volonté